Association KAMAL KE DIL
Kamal ke dil "pour le coeur du lotus" : parce que le pauvre peut fleurir dans la vase du monde.

INDE - BENARES RAMNAGAR
2016

Vous voulez venir à Bénarès, servir avec nous ?

Bienvenue .... mais lisez bien ceci avant de vous décider ...!

Où ? : Depuis le 1er Mai 2007 la Fraternité est installée à Bénarès (Varanasi) dans l'Uttar Pradesh, au centre-nord de l'Inde (voir situation géographique : carte de l'Inde petit format - grand format), dans la ville la plus sainte de l'hindouisme.

Accueil : La maison se situe depuis décembre 2014 à Ramnagar, sur notre lieu d'action. Vous pourrez venir nous rencontrer et prier dans la chapelle aménagée pour tous. Nous ne pouvons vous loger sur place, faute de place. Mais il y a énormément de ghest house sur Varanasi à des prix raisonnables. La maison servira de point de rencontre, de discussion, de prière et de partage d'amitié.

BENARES : Pourquoi s'installer à Bénarès ?
Suite à un premier contact en novembre 2006, 3 séjours plus ou moins longs avant, Bénarès semblait un endroit intéressant. Ville éminemment sainte et hindoue, elle accueille des milliers de pèlerins par jour, mais aussi regorge de touristes occidentaux et de maux tels que drogue, trafics divers, violence, intégrisme, ...etc. De nombreux villageois des alentours très pauvres, arrivent sur la ville et cherchent une vie nouvelle. A la gare de Varanasi, une population pauvre se réfugie, alliant prostitution et drogue. De nombreux bidonvilles font de Bénarès une des cités les plus pauvres de la région, au milieu de gens très riches.
Bénarès, à la différente de Calcutta (mégalopole qui reçoit des milliers de gens par jour, terminus de trains, Eldorado de régions comme le Bihar voisin, extrêmement pauvre), est plus homogène, la langue y est l'hindi, la religion l'hindouisme (en conflit constant et tendu avec l'Islam). Sarnath, en banlieue nord de la ville, est un des sanctuaires principaux du bouddhiste. C'est là que le Bouddha, au VIe siècles av. JC donna son premier enseignement de la "Voie du Milieu". La beauté des ghats et du Gange sacré font de Bénarès un lieu extraordinaire, mais qui cache au touristes la ville elle-même et ses misères.

RAMNAGAR : le village de RAMNAGAR est de l'autre côté du Gange, en face les ghats de Bénarès. C'est là que se trouve le Fort imposant du Maharaja de Bénarès. Dans la rue, devant les maisons ou sur une place, sous un arbre, nous faisons des soins d'urgences (dressing) des jeunes, enfants, adultes et vieillards qui passent ou que nous visitons. De 4 à 5 heures par jour, pauvres et moins pauvres viennent se faire soigner. Nous visitons aussi les familles du quartier, ce qui représente beaucoup de gens. Aucune formation n'est nécessaire, ce ne sont que de petites plaies infectées le plus souvent, qui demandent un minimum de nettoyage. Nous avons fréquemment des cas de gale et de champignons, ainsi que des furoncles. (Nous cherchons des médecins qui pourraient nous renseigner davantage sur le phénomène (prévention, traitement, risques, etc) en prenant contact avec nous par e-mail : contact@kamalkedil.org
Plusieurs pages photos (cliquez ici) vous aideront à connaitre les pathologies locales).

Nous travaillons aussi en lien avec une autre association : un dispensaire gratuit (10 roupies de contribution pour l'ensemble des médicaments donnés) de l'autre côté du Gange à Samneghat (association "Amitié pour Bénarès").


Les enfants devant le panneau de l'Association


dressing à Ramnagar dans une famille

carte de l'Inde infos sur BENARES VOLONTAIRES : Pour ceux qui veulent nous rejoindre, pour un mois, deux ou plus, le mieux est de nous contacter par email. Voir s'il vous plait "l'esprit" de l'association en consultant la page "volontaires" et "Fraternité de Vie".
Nous ne pouvons pas recevoir trop de volontaires ensemble, ce qui exigerai une organisation dans le village très perturbante pour les gens qui vivent là. La saison aussi peut compliquer le séjour. De juin à novembre, le pont flottant qui permet d'accéder à Ramanagar est enlevé en raison de la mousson. Un trajet de 10km env. est laborieux et difficile sans moyen de locomotion adéquat (rickshaw puis bâteau collectif, ou passage par l'autoroute en rickshaw ou vélo !). Sinon d'Assi ghat à Ramnagar, il y a 4km environ par le pont flottant, 15mn en gros en rickshaw moto. Le trajet à pied semble assez peu faisable, plus d'une heure de marche en plein soleil !

FROID : De décembre à février, les climat est assez rude. Bien que ce soit l'Inde et un peu au-dessus du tropique, les températures peuvent avoisiner 7 ou 8°C seulement la journée, très humide, et 5°C la nuit. Cette région ne possède pas de chauffage ou de fermetures (portes et fenêtres) très isolées. Ne comparez pas avec un temps d'hiver en France, lorsque vous rentrez chez vous il fait au moins 17 ou 20°. Ici seulement 8° dedans !

CHAUD : Puis de fin avril à mi-mai, la chaleur peut monter à 40°C la journée et même à 47°C fin mai. Les nuits sont entre 30 et 40°C.

MOUSSON : De juillet à septembre, la mousson fait baisser la température aux alentours de 35°C, mais l'air est très humide. Les fréquentes pluies rendent les routes très glissantes et surtout très boueuses : beaucoup d'endroits sont mal ou pas goudronnés.

LE TOP SAISONNIER : Les meilleures saisons sont octobre et novembre (pleine saison touristique) et mars-avril (transition froid-chaud beaucoup plus rapide qu'en automne, très chaud dés avril).

Toutes les périodes sont possibles mais peuvent parfois être difficiles. Cela se rajoutant au choc culturel, santé, confort, adaptation, etc.... mais cela dépend de chacun (on le découvre sur place !).

Si je ne suis pas là (voyage en France ou à l'étranger), le volontariat n'est pas possible, à moins que vou ne soyiez resté longtemps (3 ou 4 semaines au moins) avant pour vous bien connaître le lieu.

Il est donc préférable de vous renseigner avant sur les possibilités, exposer vos désirs en tenant compte de la saison et des impératifs de transports. Adressez un mail de motivation et nous vous dirons si un volontariat peut s'envisager. Si vous êtes intéressé, veuillez prendre connaissance du document d'information ci-après : engagement.

Quelques expériences de volontariat se sont mal passées, sans gravité néanmoins : difficulté de la langue, pénibilité du trajet, horaires inadaptés, choc des cultures, ... étaient les reproches de certains volontaires. Mais le service s'est toujours bien passé ! Nous voulons insister sur le rythme particulier de l'association et de sa démarche : l'association Kamalkedil a aussi une partie religieuse importante comportant des temps assez longs de prières et médiations personnelles qui sont prévus de préférence le matin (en raison de la chaleur et de la fatigue de l'après-midi). Cela oblige donc à prévoir le service dans la rue l'après-midi, aux heures chaudes ou en fin d'après midi jusque vers 19h (à adapter à la saison). D'autres raisons font que l'après-midi est aussi importante : les enfants sont à l'école le matin et jusqu'à 16h environ et les hommes travaillent, les femmes sont très occupées le matin à la lessive, repas, etc.... L'éloignement de Ramnagar en fait justement l'intérêt, puisque personne ne veut y aller !

Si cela ne vous convient pas, d'autres associations oeuvrent sur la ville, mais de façon différente. Dans le médical, il s'agit de dispensaires clos, qui demandent souvent une qualification. L'animation des enfants et quelques soins comme nous est possible chez certains.

ANIMATIONS : Nous précisons que des volontaires désirant animer des activités ludiques, artistiques ou scolaires peuvent aussi travailler chez nous, certains l'ont déjà fait et les enfants ont été très intéressés. Notre association n'est pas purement médicale, mais son but est le rapport direct avec les personnes !

Le service des pauvres n'est pas, dans l'association, un lieu de confort-humanitaire comme on pourrait le trouver dans un centre où règne propreté, ombre, organisation et accés plus facile en ville. L'intérêt est de toucher ceux qui sont isolés, là où ils sont, dans leur vie quotidienne, au risque de ne pas avoir d'électricité dans le lieu où se trouve le patient, ne pas avoir d'eau pour se laver les mains, agitation des enfants autour, lieux sales parfois pour les très pauvres sans domicile, etc.... Nous allons là où il y a du besoin en évitant d'agir comme nous voudrions avec notre mentalité européenne et nos propres "plaisirs égocentriques" de servir les autres. Mais à Ramnagar, la plus part des maisons sont très propres, les cas extrèmes sont assez rares.
Autre point important : l'autonomie des volontaires. Bien que nous pouvons vous aiguiller les premiers jours sur la recherche de logement et les restaurants, l'accés au village, nous demandons que les volontaires se débrouillent très vite seuls et puissent aller à Ramnagar et faire les soins sans accompagnement. Un vélo (la location est facile) est fortement recommandé, à moins que vous ne préfériez prendre les rickshaws. (5km en moyenne par le pont flottant, 10km par le pont de l'autoroute)
Vous direz certainement que nous décourageons le volontariat plutôt que de le favoriser. Certainement ! Tout d'abord parce que vous ne venez pas aider l'association (les volontaires perturbent quelque peu le rythme annuel) mais les pauvres. Notre rôle n'est pas de guider et assister les volontaires mais d'aider les pauvres. Votre présence ne sera précieuse que si vous êtes un élément actif pour les pauvres et non une "expérience personnelle d'aide aux plus pauvres". Vous êtes là pour eux et non pour vous-mêmes ! Le service à Ramnagar se fait depuis bientôt 8 ans sans aide ou presque. Votre participation permet de toucher d'autres gens (les volontaires féminines toucheront les femmes !), et davantage de personnes. C'est donc EUX que vous aidez, plus que notre association. Pas de la rentabilité, mais juste de l'amour et de la compassion. Je sais, c'est difficile parfois, mais ne nous cachons pas qu'il y a toujours un brin d'ego aussi, inévitable, mais qui ne doit pas être l'essentiel !

QUAND ? : Il se peut que des périodes soient perturbées, mais nous vous en informerons personnellement si vous vouliez venir.Nous sommes absent deux fois par an pour un séjour en France et le renouvellement du visa 6 mois. Les horaires de service varient selon les saisons à cause du froid (de décembre à février) en hiver ou de la chaleur en été (de mai à juin). N'hésitez pas à proposer vos dates.

QUESTIONS ? : J'imagine que vous aurez des milliers de questions à poser : comment ça se passe, quand, où, faut-il de l'argent, combien de temps, que faut-il prendre, ....etc. Je vous renvoie aux pages "volontaires". Il y a aussi la nouvelle rubrique "Infos Inde" qui vous initiera aux us-et-coutumes indiennes de Calcutta et de Bénarès, ainsi que dans la rubrique "liens internet" du site où des webmasters de talent fournissent des milliers d'infos sur le pays et la culture. Voir aussi la page "Bénarès" qui vous présente rapidement la ville, une des plus belle et incontournable d'Inde..
Pour le reste, n'hésitez pas à m'écrire, ce sera un vrai plaisir de vous renseigner.

A bientôt, en Inde peut être.

Patrick


Les ghats de Bénarès

 


volontaires au travail.


Attention et aide aux personnes âgées du village.

Haut

News | En quelques mots ... | L'association | Nos actions | Où verser des dons ? | photos et témoignages |
Volontaires | Les pauvres : qui, quoi, pourquoi ? | Fraternité de vie | Bibliothèque spirituelle
BENARES | Infos INDEBoutique pour nous aider | Liens | Médical | Contact

crédits photos et textes : Patrick RANCOULE & KAMALKEDIL Association © tous droits réservés - 2009