crucifixus etiam pro nobisFraternité de la CROIX DES PAUVRES
Prologue | SpiritualitéVie | Offices | Retraites | Groupe Thérèse | Contacts | Chapelets | Asso. KAMAL KE DIL

pour la Fraternité de la CROIX DES PAUVRES

      Voici les textes des différents offices du jour.
Par mesure de commodité, les mêmes offices sont répétés tous les jours avec les mêmes textes. On pourra néanmoins modifier les offices en des circonstances particulières. En privé on peut aussi dire le bréviaire pour la communion avec l'Eglise Universelle.

La Fraternité vient de sortir la 1ère édition du "LIVRE D'HEURES" de la Fraternité de la CROIX des PAUVRES :
prières, offices journaliers, neuvaine, suivre la messe, chemins de croix, ...
Il est disponible en France ! Il l'est aussi sur place à Bénarès (Inde) !
Ecrivez-nous pour plus d'informations ou lisez la page "Livre d'Heures".

Les offices sont dits en français.
S'il y a une majorité d'étrangers, les textes sont dits en anglais ou en différentes langues.
(voir la page des offices en langue anglaise) Offices English version
S'il y a des pauvres, on essaye de les dire dans leur langue !

Pour ceux qui désirent voir l'intégralité des Offices de la Liturgie des Heures Romaine,
vous pouvez les avoir en allant sur ces sites :
Liturgia horarum ou Liturgie catholique


offrir à Jésus
ceux que nous avons pris dans notre coeur

MENU
En cliquant sur les éléments du Menu ci-dessous, vous aurez l'intégralité des textes des Offices.
(Pensez à fermer la fenêtre chaque fois avec la
X en haut à droite !)

LES TEXTES DES HEURES DE LA FRATERNITE
Les textes sont en train d'être repris, ils ne correspondent pas ici tout à fait au Nouveau Livre des Heures. Une mise à jour du site est en cours ... Vous pouvez vous procurer l'édition complète du "LIVRE D'HEURES" en Inde à Bénarès et en France. Commande ici.

MATIN | MIDI | 15h | SOIR | COUCHE | NUIT
Prières de la Fraternité


Qu'est-ce qu'un "office" ?

      Hérités des offices liturgiques des temps anciens du judaïsme, le catholicisme à conservé ce rythme de prière aux différentes heures du jour. Les musulmans pratiquent toujours et fidèlement cette tradition de l'appel à la prière 5 fois par jour. Plus particulièrement pratiquée par les contemplatifs qui en ont fait la base de leur vie, les prètres lisent le bréviaire qui en est une version plus courte en raison de leur apostolat. Le Concile Vatican II rappelait que cette prière des "Heures" était faite pour l'ensemble de l'Eglise et de tous ses fidèles. Il recommandait aux laïcs aussi de lire, selon leur possibilité, en privé ou en groupe, ces mêmes offices.
Les offices de Heures sont organisés principalement sur la lecture de plusieurs psaumes, la lecture d'un texte biblique et l'intercession pour l'Eglise et le Monde. Ce rythme permet tout au long du jour de demeurer dans la présence du Seigneur, de lui consacrer la Première place en arrêtant nos activités quelques minutes.

 

Qu'elles sont les différentes heures et à quoi correspondent-elles ?

OFFICE DU MATIN

En même temps que le lever du jour et du monde, l'office du matin, appelé "LAUDES" c'est à dire "louange" en latin est, comme son nom l'indique, une action de grâce au Dieu Créateur.

OFFICE DE MIDI

Appelé aussi office de "SEXTE" car il correspond à la 6e heure juive, par tradition au rythme de prière quotidien du judaïsme, dont nous sommes héritiers.
Cette prière fait partie des "petites heures" car elle est plus courte que les deux grands offices du matin et du soir.

OFFICE DE 15h

On l'appelle "NONE" car il veut dire en latin : 9e heure. Comme les offices de Tierce (non prévue ici) à 9h du matin mais qui correspond à la 3e heure juive, et celle de Sexte pour la 6e heure.
C'est aussi un office court qui permet en général de reprendre le travail de l'après-midi.


OFFICE DU SOIR

On le connaît généralement sous le nom de "VEPRES" qui veut dire soir en latin. C'est l'office où toute la journée est déposée devant Dieu, où les intercessions et prières des fidèles et du peuple de Dieu, au nom de l'Humanité, montent vers le Créateur "comme l'encens".

C'est l'office privilégié de la Fraternité et des Volontaires pour se retrouver autour de la Croix et prier pour et au nom des plus pauvres.

OFFICE DU COUCHE

Il s'appelle "COMPLIES" pour achever la journée. C'est l'office qui est juste avant le couché, qui conclue la journée. Office moyen, on entre par lui dans le repos de la nuit en se confiant (confiance !) entre les mains de Dieu et en demandant sa protection pendant la nuit
(des Ténèbres et de la Mort).
C'est le dernier office du jour et comme le dite le psalmiste, nous ne voulons pas dormir sans avoir trouvé un lieu pour le repos du Seigneur, c'est à dire notre coeur. Les derniers mouvements de l'esprit sont tournés vers cet acte de l'examen de conscience pour "rester dans la Grâce" !

OFFICE DE LA NUIT

Ce n'est pas une obligation, mais nous nous souvenons des nombreux passages de l'Ecriture qui nous parlent de Jésus partant la nuit prier seul dans la montagne. A sa suite, nous sommes invité parfois à passer un temps plus ou moins long dans la prière. Alors que le monde s'est endormi, mais que le Mal rôde, que les Ténèbres enveloppent certaines âmes, que le péché se commet dans l'obscurité, caché, nous sommes parmi les veilleurs qui priont pour nos frères les Hommes.
L'office est long pour entretenir notre éveil pendant les heures de la nuit et nous éviter l'endormissement. Une prière libre, silencieuse, improvisé remplace toujours beaucoup mieux un office lu ou récité. Mais dans le désert, la disperssion, l'office prévu nous aide à entrer et demeurer dans la prière.
Office privé ou en commun.


LES PRIERES PARTICULIERES DE LA FRATERNITE

A- Une prière particulière (dite de "Calcutta) est dite tous les jours par les membres de la Fraternité, avec d'autres textes (voir plus bas).
Son texte fut composé à Calcutta (d'où son nom) et est à l'origine du projet de la Fraternité. Il nous rappelle le don des pauvres par Dieu et dans lesquels nous voyons le Visage et le Corps du Christ. La prière nous invite à refaire ce don de nous-même pour nos frères et soeurs, et à nous remémorer notre vocation : prendre les âmes dans notre coeur pour que Jésus en croix les saisisse, les aime, les bénisse et les guérisse. La demande à l'Esprit-Saint nous abandonne dans les mains du Seigneur pour qu'Il nous guide et oeuvre à travers nous. Enfin, nous rappelons que notre désir est l'unité du genre humain dans le Salut de Dieu. Le "OUI" final est l'Amen qui renouvelle tous les jours notre engagement à servir le Seigneur dans cette vocation à l'amour, à Sa suite.
Une litanie des saints peut être dite pour demander leur aide, comme on le ferait avec des amis proches qui intercèdent pour nous, en union avec toute l'Eglise. (accéder ici à ce texte)

+ 7 prières sont dites par la Fraternité tous les jours. Ils nous "offrent" à notre vocation et nous la rappelle. (Voir ici l'ensemble des textes.)

C- L'image de Notre Dame de la Fraternité, Notre Dame des Pauvres, avec laquelle on peut dire la prière simple (ci-dessus) est disponible ici en cliquant sur la photo ci-contre.

La Vierge de la Fraternité

cliquez sur l'image pour l'avoir en grand et l'imprimer.

Quelues notes générales sur les offices

1. Apprendre à lire le Psaume
Pour chaque office, on prendra un psaume pour le lire lentement, en faisant après chaque verset un court arrêt. Cela permettra de méditer, écouter plus attentivement les mots qui ont été lus. Cette lecture "pausée" pourra se faire soit par un lecteur ou tous ensemble, soit personnellement en silence.

Les psaumes seront, soit lus en silence par chacun, soit lus tous ensemble, soit par un un seul à haute voix. Il est souhaitable de pouvoir en chanter certains par une mélodie simple à 2 ou 3 tons, semblable au grégorien, si c'est possible.

2. Les lectures
Elles seront lues par un seul pour permettre l'écoute attentive.
A moins que ce ne soit un court verset qui revienne souvent, il pourra être proclamé tous ensemble. Cette unité des priants alors permettra de témoigner de notre même désir, de notre même foi.

Les longues lectures seront méditées en silence. Il peut y avoir aussi un temps d'enseignement mais qui ne devra pas être long pour ne pas gêner le recueillement des temps de prière.

Changements de textes. Dans des cas particuliers, on peut changer les psaumes et les lectures. Au contraire, cela permet de diversifier la Parole de Dieu. Si la Fraternité est importante et régulière on pourra prévoir des offices plus diversifiés, proches ou similaires à la Liturgie des Heures de l’Eglise.
Garder les mêmes lectures pour tous les jours permet de simplifier l'approche des Offices pour les non- habitués ! Cela nous permet aussi d’assimiler, "ruminer", méditer les textes.

3. Les offices dits personnellement
Celui de la nuit ou ceux du milieu du jour par exemple, s'ils sont dits à titre privé, seront dits lentement en prenant le temps de méditer sur les
textes lus. Attitude de prière, silences, arrêts fréquents sur des passages, oraison, sont autant de moyens que nous essayerons de privilégier.

L’office de nuit est à titre privé et non obligatoire ! Jésus, dans l’Evangile, passe des nuits en prière ou se lève avant le jour pour prier. C’est pour suivre le Christ dans sa façon de prier que l’office de nuit est fait. Il ne doit pas empêcher le repos mais être libre et adaptable à notre sommeil et à l’appel du Seigneur.

L'adoration silencieuse, sans support de texte ou de prière, sera à rechercher. Les offices ne sont là que pour nous aider à entrer dans la contemplation de Dieu. Si nous désirons prier en silence, ne gâchons pas la grâce quand elle nous est donnée !

4. Les grands Commandements bibliques :
1/ On lira une fois par jour l'Evangile des Béatitudes. On les lira doucement en faisant une lecture pausée de même pour chaque "Heureux ...".

2/ Le matin, on dira au commencement du premier office, les 3 Commandements les plus importants :
"Ecoutes, Israël, le Seigneur est notre Dieu, le Seigneur est l'Unique.
Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de tout ton esprit, de toute ta force et de tout ton âme."
"Tu aimeras ton prochain comme toi-même."
"Je vous laisse un commandement nouveau, dit Jésus, aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés. A cela on reconnaîtra que vous êtes mes disciples."
Ainsi nous reprenons la tradition juive du Sh'ma Israël, apposé au montant des portes pour se rappeler le plus grand commandement. On pourra le redire à plusieurs moments de la journée et le soir avant le couché.

Haut